Notes biographiques - Marco Bataille - Testu

  • Sylvie Robe - Marco Bataille-Testu
  • Qui sommes nous




Marco BATAILLE-TESTU
Codirecteur du Théâtre du Signe
Comédien – Metteur en scène

marcobt@wanadoo.fr


Itinéraire

Très tôt Marco quitte les bancs de l’école avec en tête le grand rêve de naviguer. Il se retrouve dans la marine qui ne correspond pas tout à fait à l’idée qu’il se faisait du voyage en mer. Il troque alors planches des ponts des navires pour celles des théâtres. Sa rencontre avec le Théâtre d’Ostrelande sera décisive, durant une dizaine d’années. Il sera comédien dans nombre de créations.

« Arsenic et vieilles dentelles » de Joeph KESSERLING
« Salomé » d’Oscar WILDE
« L’Arbre des tropiques » de MISHIMA
« La buanderie » de David GUERDON
« Bruits dans la ville » de Jean TARDIEU
« Les carnets de Junko » de François. CERVANTES
« Le chapiteau des tentations » Gustave Flaubert


1991

Cofondateur du Papillon Noir Théâtre avec Charly Venturini, il est administrateur et développe plusieurs projets de formation longue durée aux métiers du spectacle. En parallèle, il se sera comédien dans des spectacles mis en scène par Charly Venturini:

« Le premier » Israël HOROVITZ
« Très ou la danse du Bagual» Gustave FLAUBERT
« Bouvard et Pécuchet » Gustave FLAUBERT
« Club » OENSBRÖ
« Opéra Candide » VOLTAIRE
« Yerma » Garcia LORCA Théâtre des Chimères
« Monsieur bonhomme et les incendiaires » Max Frisch Mélodie Théâtre
« Te hakamanu » Théâtre du Signe


2000

Le nouveau millénaire l’amène à prendre un nouveau tournant, à la surprise générale, il reprend le chemin de l’école, met les bouchées doubles et DESS en obtient un administration des entreprises. Parallèlement, Il joue dans :

« Sans famille » MALOT mise en scène E.de DADELSEN Théâtre du Préau CDNJE
« La double inconstance » MARIVAUX, mise en scène Annie PICAN Théâtre de la Rampe
« Prométhée enchaîné »  BAUCHAUD, mise en scène Benoît THEBERGE Zéro Théâtre


2003

Il devient co-directeur du Théâtre du Signe avec Sylvie ROBE après avoir soutenu cette équipe de manière informelle durant plusieurs années. Particulièrement intéressé par l’apport des nouvelles technologies dans le spectacle vivant, il suit une formation d’acteur sur l’interaction entre acteur et machines sous la direction de Daniel DANIS.


Il signe sa première mise en scène avec « L’Escargot n’a pas froid aux yeux surtout quand il est amoureux". Il travaille actuellement à l’élaboration de la prochaine création du Théâtre du Signe : « Les petites absences » tout en poursuivant sa carrière de comédien, dernièrement avec le Théâtre du Globe, dans Richard III


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Association du signe -  Hébergé par Overblog