Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez-nous sur scène...

Juste de l'autre côté

Au festival de Rouen-Normandie du livre jeunesse

Les 2, 3 et 4 Décembre 2016

http://www.festival-livre-rouen.fr/

 

 

Recherche

Contacts

logotheatre

 

Studio de travail

15 bis rue Dumont d'Urville 14000 Caen

  

Email

theatre-du-signe@wanadoo.fr

 

Site

www.theatredusigne.com

 

Téléphone

06.23.43.97.07

 

Collaborateurs artistiques
Sylvie Robe
Marco Bataille-Testu

 

Diffusion

Hélène Ardit

06 13 06 10 91

 

Service civique communication

Adèle Maestrali

 

 

 

logoEdition

Collaborateur artistique
Sylvie Robe

 

Email

editions.faismoisigne@gmail.com

 

 

 

Facebook

www.facebook.com/pages/Association-du-signe/165355918371

 

 

11 octobre 2006 3 11 /10 /octobre /2006 15:29




THEATRE DU SIGNE PROJET 2007-2008
« Les petites absences »


"Le théâtre du signe souhaite poursuivre son travail de questionnement des écritures dramaturgiques en direction du jeune public tout en interrogeant images et ouvertures liées aux nouvelles technologies au service du spectacle vivant."

Pour se faire, il nous faut développer de nombreux partenariats à la fois en direction des chercheurs et des entreprises. Chercheurs et entreprises, intéressés par notre démarche qui croise leurs propres travaux, développant des technologies proches ou connexes, ayant en interne la capacité à nous aider par la mise à disposition de moyens techniques ou humains et qui peuvent nous accompagner dans l’expérimentation et le développement de notre projet.

Pour son nouveau spectacle, le théâtre du signe souhaite travailler,
autour du thème de «l’absence ».


Interroger la distance, l’écart émotionnel entre le « être là » et ce qui « a été là ».
Le pourquoi de cette absence.
L’absence de qui, de quoi ?
Ce qui a été présent ?
Interroger les traces de cette présence, odeurs, sons, empreintes en creux du réel.
Oubli de soi.
Tension entre présence et disparition.

  être en dehors,                                                                     Avoir des absences,                   être à côté, rêveur,                             

dispersé,                                                                           
                                                               dans la lune,                              être ailleurs,             à l'ouest,       
                                           
      Les absents ont toujours tort,                                                               Je n'y suis pour personne...

                                                                        

La dimension subversive de l'absence qui dérange l'autorité, on ne peut avoir de prise sur celui qui est absent, qui trouve refuge dans sa tête, dans son imaginaire, qui s'échappe.
Mais aussi les traces que laissent les absents, ceux qui s'en sont allés pour toujours et qui reviennent chatouiller la mémoire des "présents.
Ceux qui ne sont plus tout à fait là, avec l'âge, la maladie Ceux qui n'ont jamais été là comme tout le monde et qui font un petit peu peur, qui ont des troubles de l'identité.
Recherche de l’absent, construction autour de celle-ci. Accouchés sous X, cellule familiale mono parentale, Retour de l’absent.


Travail d'écriture dramatique spécifique des technologies transparentes

Nous souhaitons inclure dans le travail d’écriture dramatique spécifique des technologies transparentes scéniquement, c’est à dire non identifiables de prime abord, mettant l’acteur au centre de celles-ci. Afin que ces outils deviennent une extension du corps, de la voix et du jeu de l’acteur, un entraînement régulier mêlant explorations et pratiques, est nécessaire.

Cela sous-entend que ces outils préexistent ou sont développés avec l’acteur. Condition essentielle pour que l’acteur puisse se confronter et intégrer ses intuitions de jeux aux interfaces technologiques. Cela exige :

Un temps de production non superposable au temps d’appropriation de ces outils.
L’association intime à l’écriture du spectacle.
Des acteurs, danseurs, musiciens ayant une pratique de ces outils.
L’expérimentation et appropriation de ces outils par tous les corps de métier intervenant sur l’espace scénique.

Tous ces points nous conduisent à penser aux moyens minimums permettant la création de ce spectacle, que l’on peut résumer par la notion de laboratoire – projet et de maquette. Un atelier permettant aux différents actants scéniques de découvrir ces technologies, non pas de manière théorique, mais pratique, au plateau.

ATELIER
Cet atelier est plutôt pensé comme un espace de formation et de recherches.

Les rencontres avec des chercheurs et “développeurs” auraient lieu régulièrement afin de mettre en œuvre ces outils, interroger les actants sur les évolutions possibles, souhaitables et former les techniciens du spectacle quant à la mise en route et la manipulation de ceux-ci.

LABORATOIRE D'ECRITURE
Un laboratoire « d’écritures », plus orienté vers la production d’une maquette du spectacle à partir du thème de l’absence, axe de travail.

Ici la dynamique d’écriture se déroulera pendant environ quatre mois qui permettra à chacun des participants de développer une écriture personnelle et collective.

LES TRAVAUX DE L'ATELIER ET DU LABORATOIRE
 Dans le même temps, les travaux de l’atelier sont confrontés à ceux du laboratoire afin que chacun expérimente, rêve ou cauchemarde autour de ces technologies, de leurs enjeux, de leur mise en jeu.

Ce processus, long, exige de nombreuses rencontres autour d’un thème à partir duquel sont interrogées, échangées, débattues, improvisées, confrontées au plateau les différentes écritures et leurs nécessités.

De ce travail, émerge des figures. Elles prendront corps, langage, musicalité pour peu à peu devenir personnages. Le passage de la recherche à la mise en scène oblige chacun des partis prenants à réinterroger son écriture non plus au regard des autres, mais dans la cohérence d’un tout.

LA PRODUCTION EN 2007

Elle réunira l’ensemble des participants des deux ateliers - laboratoires pour une période de sept semaines en vue de la représentation. Nous poursuivrons les rencontres pédagogiques, ateliers innovants qui permettront à de jeunes spectateurs de découvrir les technologies mises en œuvre dans cette création par des dispositifs ludiques issus de nos pratiques et développés avec les partenaires.


Partager cet article

Repost 0

commentaires